: >
  • Norbert Casteret
titre_article

Norbert Casteret

« Ad Augusta per Angusta » : vers de grandes choses par des voies étroites (devise de Norbert Casteret).

Norbert Casteret (1897-1987) compte parmi les grands aventuriers du XXème siècle, son univers a été le monde souterrain. Explorateur (souvent solitaire) du massif des Pyrénées, on lui doit notamment :

  • la détermination des sources de la Garonne,
  • la découverte de la grotte Casteret en Espagne,
  • la découverte du gouffre de la Henne Morte,
  • l’exploration du gouffre de la Pierre-Saint-Martin, jusqu’à la salle de la Verna.

Bien entendu, ce fut lui qui découvrit les Peintures et Gravures préhistoriques de la grotte aux Chevaux de Labastide en 1931 et le Gouffre d’Esparros en 1938.
On compte à son palmarès la découverte de près de 2000 grottes et gouffres.

Homme de radio, de télévision, il donna des conférences dans le monde entier et sa réputation fut internationale. Il écrivit plus de 500 articles et publia 45 livres relatant son épopée souterraine tels : « Ma vie souterraine », « L’appel des gouffres », « Les grandes heures de la spéléologie », « Dix ans sous terre »,… le récit de ses aventures a fait découvrir la spéléologie au grand public et suscité de nombreuses vocations.

Norbert Casteret n’était pas seulement un explorateur et un conférencier, c’était aussi un scientifique qui découvrit la véritable source de la Garonne dans le Val d’Aran (Espagne) et qui s’intéressa à la grande famille des chauves-souris avec qui il partageait le monde souterrain. Il bagua jusqu’à 5 500 chauves-souris et découvrit que la plus grande distance parcourue par l’une d’elle était de plus de 1000 km (des Pyrénées à la Bavière).

Le Gouffre d’Esparros a fait partie des lieux préférés de Norbert Casteret. Avec sa femme Elisabeth et son ami Germain Gattet, ils passeront des mois et plus de 17 descentes à l’explorer, enthousiastes et admiratifs.

« Les parois sont tapissées, surchargées de myriades de houppettes, de pompons blancs qui forment le plus délicat et le plus somptueux décor que l’on puisse imaginer. Je m’arrête stupéfait devant d’énormes floraisons scintillantes qui pendent du plafond, comme des brassés de lilas blancs. Ces gerbes de fleurs minérales sont suspendues à hauteur de mon visage. Je les scrute en détail, j’en fais le tour, retenant instinctivement mon souffle, tant ces édifices en dentelles paraissent fragiles. Leur fragilité est réelle et il ne faut pas les effleurer ».

 

Norbert Casteret a longtemps œuvré pour le préserver et le protéger de dégradations. Il disait des cristaux du Gouffre d’Esparros : « On ne décrit pas un feu d’artifice ! »

Voir le site personnel de Gilberte Casteret 

image à la une
05.02.2019
VACANCES D’HIVER

Le Gouffre d’Esparros est ouvert tous les jours du samedi 9 février au dimanche 10 mars de 9h45 à 12h et de 13h30 à 17h. Départs des visites toutes les heures (25 personnes maximum).

Réservation téléphonique conseillée au 05 62 39 11 80.

image à la une
02.02.2019
FEVRIER (hors vacances)

Le Gouffre d’Esparros est ouvert le mercredi après-midi de 13h30 à 17h.

Réservation téléphonique conseillée 05 62 39 11 80.