Vous êtes ici : Accueil >
  • La visite > 
  • L'histoire
titre_article

L’histoire

Découverte

Depuis la fin du XVlème siècle, l’homme part à la conquête des mondes souterrains. De découvertes en découvertes, la spéléologie prend naissance au XlXème siècle et se développe au XXème siècle.

Histoire de la découverte :
La légende raconte que l’entrée originelle du Gouffre fut découverte par une bergère qui avait perdu un agneau dans un puits naturel, nombreux dans la région.

En 1913, des Autrichiens vont s’engager quelques mètres dans ce puits vertical.

Mais ce sera Norbert Casteret qui, le 25 juin 1938 après sept ans de recherches, pénétrera plus en avant dans cette voie souterraine avec son compagnon Germain Gattet, explorant, “inventant” tout le réseau.
En savoir plus sur Norbert Casteret

Plus tard, durant la 2ème Guerre mondiale, Norbert Casteret cache dans le gouffre des documents secrets. En juin 1942, le gouffre fut le théâtre du premier reportage radiophonique effectué sous terre. Puis, une messe fut célébrée dans la galerie d’aragonite en avril 1945 où une statue de la Vierge Marie fut scellée sur une stalagmite.

Histoire de la Découverte du Gouffre d’ESPARROS par Norbert Casteret et Germain Gattet

Le gouffre étant unique, exceptionnel, le problème de sa préservation se posa très vite, suivi par le souhait de montrer au public ce patrimoine exceptionnel.

Un aménagement raisonné

Les grandes étapes de la réalisation du projet sont révélatrices de l’esprit dans lequel cet aménagement a été effectué.

Norbert Casteret fut le premier à lutter pour la protection du Gouffre d’ESPARROS et éviter des pillages irréversibles.

Depuis, la commune d’Esparros, la Communauté de Communes Neste Baronnies et le Spéléo rando Club d’Esparros ont pris le relais et œuvrent à la protection et à la connaissance de ce patrimoine exceptionnel. Deux objectifs poursuivis depuis le départ :

  • la protection et la connaissance au travers des études scientifiques,
  • la valorisation touristique.

La Grande SalleEn Juillet 1983, le ministère chargé de l’Environnement inscrit le Gouffre d’ESPARROS sur la liste des 12 plus belles cavités françaises à protéger en priorité pour leur patrimoine exceptionnel, puis le site est classé le 30 octobre 1987.

Ces dispositions allaient permettre de mener une opération pilote sur le Gouffre d’ESPARROS. Le projet d’aménagement va dès lors être porté par un regroupement intercommunal.

Les conclusions d’une étude réalisée par le Laboratoire d’Etudes Souterraines du CNRS de Moulis indiquaient que l’ouverture du site, moyennant une limitation des impacts dus à la fréquentation à 300 personnes par jour, n’affecterait pas les conditions environnementales. Elle faisait aussi le pari qu’une veille environnementale permettrait d’identifier et d’anticiper une déstabilisation du milieu avant que des effets néfastes sur la conservation du site n’apparaissent.

Des travaux d’aménagements sont réalisés à partir de 1995 pour permettre l’ouverture au public le 1er août 1997 avec un protocole de visite et un suivi climatologique en place.

Pour la première fois, un site souterrain faisait l’objet d’une étude, puis d’un suivi et d’un contrôle environnemental avant aménagement, pendant les travaux et pendant l’exploitation touristique. Les phases de travaux et d’ouverture au public se sont réalisées dans une ambiance de collaboration totale entre la population, l’Etat, les élus, l’architecte en charge de la définition des aménagements, les spéléologues, les entreprises responsables de l’aménagement et l’équipe scientifique du Laboratoire de Moulis.

Le Gouffre d’ESPARROS est aujourd’hui un modèle et une référence.

Actualités
image à la une
09.03.2019
MARS

Le Gouffre d’Esparros est ouvert le mercredi après-midi de 13h30 à 17h et le samedi et dimanche de 9h45 à 12h et de 13h30 à 17h. Départs des visites toutes les heures.

Réservation téléphonique fortement conseillée au 05 62 39 11 80.